Les Autres

Ce nom énigmatique nous le traînons depuis notre première année de BTS Communication. Il ne vient pas de nous, on nous a baptisés. Mais ce n’était pas pour nous déplaire, il est apparu comme une évidence à nos yeux. C’est donc à cette époque que nous sommes devenus Les Autres…

Articles populaires

What’s next ?

Mon année 2016 et plus si affinités…

Kévin-HENDEL

Évidemment, comme la coutume le veut, le mois de janvier est très souvent rythmé par les classiques résolutions de début d’année. Bonne nouvelle, le mois est fini, vous pouvez reprendre vos bonnes vieilles habitudes !

Pour moi, l’année a commencé comme toutes les années précédentes : ne rien changer ! Non je ne vais pas me mettre au sport, je ne vais pas cesser de manger de la malbouffe et je vais garder mon rythme de vie soutenu avec des projets de tous les cotés et des soirées mouvementées. Je ne suis pas un adepte des bonnes résolutions, quand j’ai envie de faire un truc je le fais, si je ne le fais pas, c’est que finalement je n’en ai pas envie.

Plus concrètement le changement cette année va surtout intervenir sur mon statut… Je vais devoir dire adieu à ma vie étudiante et bonjour à la vie active ! C’est un très gros chapitre de ma vie qui va se clore avec à la clé le master qui m’ouvrira les portes de l’emploi… Non je rigole, la seule porte qui va m’ouvrir c’est celle du pôle emploi. Oui, la fin des études m’oblige à sortir de ma zone de confort habituelle pour aller à la recherche du Graal : le CDI. Après plusieurs stages et deux années d’alternance, je sais exactement ce que je veux, mais je sais surtout ce que je ne veux pas ! Du coup, cette recherche d’emploi va être le parcours du combattant, mais j’y crois. Comme Ade l’a dit, 2016 année des balaises.

Et sinon ?

Pour continuer dans le changement, cette année va officiellement enterrer ma petite vingtaine et va m’accueillir dans l’année des Catherinettes. J’ai juste l’impression qu’hier je passais mon bac et que je venais d’avoir 18 ans, que j’étais beau comme un enfant et fort comme un homme… Cette période est maintenant révolue, j’ai 25 ans et ça se voit, mes gueules de bois ne passent plus en 2 heures comme ça pouvait être le cas. T’façon on y passe tous… Et comme un grand sage a dit, 30 ans est le nouveau 20 ans 😉

Et pour conclure cette année de changement, mes 25 ans, mes 10 valises de fringues et moi on déménage. Combo gagnant, fin des études, vieillesse croissante et départ de chez Maman & Papa (l’Australie ne compte pas, c’étaient des vacances, des longues vacances mais des vacances quand même) ça y est l’enfant quitte le nid !

Et comme rien n’arrive jamais seul, j’embarque deux de mes Autres pour vivre la vie de colocation… Avant de continuer je dois t’informer de quelque chose… Si t’as bien lu ma présentation, tu sais que je suis un fan de série TV, mais surtout un fan de FRIENDS. C’est genre ma bible, mon doudou pour m’endormir, mes références en blagues, mon médicament quand je suis malade et mon compagnon de tous les voyages !

Donc la vie en colocation c’est pour moi la vie de rêve. Pour moi mes amis font partie de ma famille et j’aime partager mes moments quotidiens avec eux, c’est vraiment un petit rêve de gosse de vivre pendant quelques années avec mes amis ! Et cette année (croise les doigts pour moi) WE WILL DO IT !

Je crois que j’ai fait le tour, mais en gros cette année je veux surtout continuer à faire toujours autant de projets pour les autres et pour nous les Autres, emmagasiner le plus d’expérience possible et M’AMUSER. Oui car pour moi prendre du plaisir dans ce que je fais c’est le plus important.

+ si affinités ? : Au-delà de 2016 mes projets rejoignent ceux d’Ade. Notre but c’est de dépasser la frontière du web avec notre site et de créer l’agence des Autres. Une agence pluridisciplinaire qui nous permettra de créer, inventer, organiser et s’amuser à travers des projets variés. ET tout ça dans l’univers qu’on se sera créé et dans lequel on se sentira bien, car ADE on est plus forts que tout #jeuxdemotspourris.

Bon et toi 2016 ? Tu te remets au sport pour cet été ?

Kiss Kiss, bang, bang…

Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *